Les Indégonflables de Mézeray et leur quête au sein d’un collège à Argentan

(2 avis client)

14,50

Septembre 1962. Trois jeunes pensionnaires regagnent le collège Mézeray d’Argentan pour y effectuer leur longue année scolaire d’internat.
La vie des élèves s’écoule au gré des cours, des heures de colle, des ablutions collectives et des nuits de dortoir.
Jusqu’au jour où l’un d’eux découvre dans l’établissement les écrits d’un ancien pion, soldat sur le front en 1916. Ce document dévoile les arcanes d’une piste menant vers une mystérieuse mission inachevée.
Le trio d’amis – Bertrand, Yann et Robert, autrement dit les « Indégonflables » – décident de se lancer corps et âme dans cette quête. Pour y arriver, ils doivent répondre à des énigmes qui les emmènent dans plusieurs lieux, parfois insolites, de la Normandie.
Réussiront-ils ?
Malgré leur manque d’expérience, mais gonflés par l’enthousiasme de leur jeunesse, nous suivrons leur parcours rythmé par la vie de pensionnat des années 60 et nous les accompagnerons dans leurs recherches dans quelques lieux emblématiques de la Normandie, avec l’espoir de les voir arriver.

UGS : 4877 Catégorie :

Description

Bernard Martin

Bernard Martin est né à Tournai-sur-Dive, petit village de l’Orne, en 1951. Fils de l’épicière et de l’électricien du village, il a été impressionné, enfant, par les lieux chargés d’histoire qui constituaient son terrain de jeu. Devenu pensionnaire dès l’âge de 9 ans au sein du collège Mézeray d’Argentan, il relate les péripéties d’un univers qu’il a bien connu. Après L’Affaire Rutabaga, et Marie Bisson, Les Indégonflables de Mézeray est le troisième roman qu’il publie aux Éditions Charles Corlet.

Informations complémentaires

ISBN

978-2-84706-777-4

Nombre de pages

120

Année de parution

2023

Dimensions

140 x 225 mm

2 avis pour Les Indégonflables de Mézeray et leur quête au sein d’un collège à Argentan

  1. Simon Sylvie

    Encore une réussite , aprés Marie Bisson et l’affaire Rutabaga , les indégonflables de Mézeray nous transportent dans l’ambiance des années 60 . J’ai beaucoup aimé suivre tous ces ados dans leur petite enquete .
    Bravo monsieur Martin !!!

  2. Brigitte Godest

    J’ai eu vraiment plaisir à accompagner ces 3 ados et, au fil de leur enquête, à découvrir des sites insolites du paysage ornais.
    Mention spéciale pour la plongée dans les années 60… avec beaucoup de souvenirs mais sans nostalgie !

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…