Quand la Normandie était aux Vikings

21,50

Michel Planchon

Au IXe siècle, la Neustrie, le royaume de l’Ouest délaissé par les Francs, voit se profiler à l’horizon de grands snekkars à tête de dragon.
Les rois de la mer, les Vikings, après de sauvages et furtives incursions, prennent possession de ce qui, grâce à eux, va devenir la Normandie. Leur cruauté restera légendaire mais n’est que celle de l’époque. Ils savent forger l’outil économique et militaire qui fera de la Normandie le premier État d’Europe. Les ducs normands, hommes de guerre valeureux autant que fins politiciens, mêleront leur sang à celui de toutes les familles régnantes, donnant ainsi au pays ses lettres de noblesse. L’Église leur accordera son appui confiant.
Le sort du plus puissant royaume européen, qui associait Normandie et Angleterre sous la même bannière, butera sur un brandon : celui qui fit basculer le duc Guillaume et son cheval lors de la prise de Mantes.
La fin de Guillaume le Bâtard sonna le glas de la fastueuse épopée normande.

UGS : 396 Catégories : , Étiquette :

Informations complémentaires

Année de parution

1993

Nombre de pages

398

ISBN

978-2-85480-448-5

Dimensions

135 x 210

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Quand la Normandie était aux Vikings”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *