La Normandie en flammes : Journal de guerre de Gérard Leroux

24,00

De nouveau disponible

Quand, à l’aurore du 6 juin 1944, des habitants de Bernières-sur-Mer entendirent leurs libérateurs chanter J’irai revoir ma Normandie, ils pensèrent qu’ils se trouvaient en présence de soldats appartenant à la France Combattante. Or, ils eurent la surprise d’apprendre que ces militaires n’étaient autres que des Canadiens francophones.

Descendant, pour la plupart d’entre eux, de colons normands ayant fait souche en Nouvelle France, au cours des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, ils avaient volontairement traversé les mers, dans un admirable élan de leur jeunesse en fleur, pour venir délivrer la “vieille mère-patrie” d l’occupation ennemie. Et de la Côté de Nacre au Pays de Caux, ces “retrouvailles” suscitèrent, de part et d’autre, un enthousiasme indescriptible.

Issue d’une longue lignée de Normands, fondateur dans l’ombre de la clandestinité – à Lisieux, en 1942 – de la Fédération Normandie-Canada, président de la Société des écrivains normands et de la Société historique de Lisieux, Jacques Henry a voulu évoquer cette dramatique et inoubliable épopée en recueillant les témoignages émouvants des Normands et des Canadiens qui ont vécu ensemble ces heures exaltantes et douloureuses, et ce après avoir rappelé les heures sombres de l’occupation allemande. Son livre est enrichie du précieux Journal de guerre du capitaine Gérard Leroux, officiel d’intelligence du vaillant Régiment de la Chaudière, cette unité canadienne à laquelle la Normandie dut la délivrance d’une importante partie de son territoire.

A ce carnet de route, ouvert en Angleterre, avant le débarquement des Alliés sur le littoral du Calvados et de la manche, puis écrit pendant la marche vers Caen, viennent s’ajouter de façon bénéfique les souvenirs du sergent Léo Gariépy dont Courseulles honore la mémoire.

Réceptacle des réminiscences du grand drame de 1944, La Normandie en flammes constitue une page héroïque de la grande histoire de cette province et du Canada.

UGS : 4324 Catégories : , Étiquette :

Description

Jacques Henry

Plusieurs milliers de Canadiens de langue française et de langue anglaise sont morts au combat, et des dizaines de leurs camarades, capturés par les SS de Kurt Meyer, ont été assassinés à l’abbaye d’Ardenne. Ce livre est basé sur les témoignages de Normands et de Canadiens, enrichi du Journal de guerre du capitaine Gérard Leroux, officier d’intelligence de l’unité canadienne du Régiment de la Chaudière.

Informations complémentaires

ISBN

978-2-85480-078-4

Nombre de pages

456

Année de parution

1984

Dimensions

155 x 230 mm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La Normandie en flammes : Journal de guerre de Gérard Leroux”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.