Jacques Vico, chantre de la Résistance

19,00

Gérard Fournier, Dir.

Jacques Vico nous a quittés en 2012, laissant un grand vide dans les rangs du monde combattant, en particulier dans ceux de la Résistance. En cette année du 70e anniversaire, nous avons souhaité lui rendre hommage et rappeler ce qu’il nous a laissé en héritage.
Homme d’action et de conviction, Jacques Vico s’est engagé dans la Résistance organisée, entre 1940 et 1944, puis dans les combats de la Libération, au sein de la 2e division blindée du général Leclerc. Organisateur remarquable, il a été très actif à la direction de la Coopérative nationale de la boulangerie de France, pendant la période de Reconstruction, puis au service des demandeurs d’emplois, à la tête des ASSEDIC de Basse-Normandie, dont il a été l’un des fondateurs.
Aussi, on ne s’étonnera pas de trouver, dans cet ouvrage, l’hommage de ses pairs, mais aussi celui de professeurs qui ont aimé l’homme, apprécié le pédagogue, et écouté, avec respect et admiration, l’orateur de talent qu’il était.
Les archives patiemment rassemblées par Jacques Vico, tout au long de sa vie, portent témoignage sur l’homme, son action et ses réalisations. Répertoriées et classées, elles sont désormais rendues aisément accessibles grâce au dynamisme de la direction des archives départementales et au soutien financier du conseil général du Calvados.
Inlassablement, Jacques Vico a rappelé auprès des jeunes, scolaires et étudiants, que les valeurs de la Résistance demeurent des valeurs d’actualité, porteuses d’un idéal de paix, d’union et de solidarité. Il a toujours soutenu le concours national de la Résistance et de la déportation (CNRD), instrument de promotion de ces valeurs auprès des collégiens et des lycéens, et par ailleurs, outil puissant contre l’oubli.

UGS : 4646 Catégories : , Étiquette :