Des morts imparfaites

14,90

Mes amies et moi, on a fait une fête du tonnerre, le week-end de la Pentecôte ! On s’est retrouvées à Trouville, on a papoté, on a rigolé, on s’est régalées, on s’est baladées, on s’est même baignées ! Et puis on a croisé deux blaireaux qui prétendaient nous draguer, mais je les ai vertement remis à leur place, d’ailleurs c’est ma spécialité, la répartie cinglante. Et puis on est rentrées, enfin moi, on ne sait pas, j’ai disparu. Il m’est arrivé une histoire de dingue ! Ça tombe bien, dirait Marion, parce que je suis interne en psychiatrie. Mais tout le monde sait que les plaisanteries les meilleures sont les plus courtes, et c’est bien vrai parce que je n’ai pas franchement rigolé. Plus personne d’ailleurs n’a eu l’idée d’en rire, ce fut une période horrible. Et le pire, c’est qu’on se demande encore aujourd’hui si ce n’est pas cette fameuse répartie cinglante qui a tout déclenché. C’est ballot !
Une mésaventure tragique qui commence dans une paisible station balnéaire et qui se termine par une issue imprévisible à la pointe du Cotentin.

UGS : 4824 Catégorie : Étiquette :

Description

Anne Jourdan

Après avoir partagé mille conversations émaillées de fous-rires avec mes nombreuses amies, comme les chères héroïnes de ce roman, après avoir pris soin de quatre enfants dont je suis fière, après m’être chamaillée et réconciliée des centaines de fois avec mon mari que je n’ai finalement pas assassiné, après avoir lu des dizaines de romans policiers, que pouvais-je bien faire à l’âge de la retraite ? Écrire ! Voilà comment se définit l’auteur de ce thriller. Les deux mots semblent antinomiques ? C’est bien justement ce qui en fait le charme !

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Des morts imparfaites”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *